Les choses à faire et à ne pas faire en dynamic pricing

Les choses à faire et à ne pas faire en dynamic pricing

10/13/2021 - Tarification dynamique

Mettre en œuvre une stratégie de dynamic pricing dans votre entreprise est une grande décision qui, avec les outils appropriés, doit être appliquée en toute connaissance de cause. Toutefois, il faut avoir en tête tous les détails pour que cette stratégie soit un succès. Voyons donc ce qu’il faut faire et ne pas faire dans le domaine de la tarification dynamique.

Ce qu’il faut faire en dynamic pricing

Le mode d’emploi de la tarification dynamique comprend trois recommandations fermes de ce qu’il faut faire lors de la mise en place d’une stratégie de prix dynamiques, qui tiennent compte de la sécurité des prix, de la transparence et du consommateur. Voyons cela !

  1. Travaillez avec les prix finaux. La prise de décision des consommateurs numériques est influencée par l’ensemble des coûts associés à l’achat. Cela comprend les frais d’envoi, les taxes, la récupération du colis et tout autre coût supplémentaire (méthodes de paiement particulières, par exemple).  Lors de l’application du dynamic pricing, il est important de voir comment  tous ces frais se répercuteront sur le prix final du produit. De la sorte, vous orienterez votre stratégie vers la valeur perçue par le client qui ne s’arrêtera pas uniquement au prix du produit pour faire son achat. Appliquez aussi les offres et campagnes de vente possibles que vous mettrez en œuvre pour attirer les clients.
  2. Choisissez et rassemblez les produits inclus dans la stratégie. La sélection des articles dont vous allez modifier le prix est aussi importante que leur propre fonctionnement. Il est fondamental d’écarter les produits de base ou de première nécessité, en ne conservant que ceux qui peuvent être saisonniers ou  subir  une modification en ce qui concerne leur demande historique. 
  3. Testez, ajustez et planifiez. Appliquez les modifications de prix en contrôlant bien l’époque et le lieu pour être sûr de vous, en conservant vos marges bénéficiaires et en ajustant les maximas et minimas afin d’obtenir la meilleure rentabilité de chaque opportunité. Le logiciel de simulation tarifaire de Reactev vous aide dans cette tâche, en permettant de faire une prévision réelle des résultats de votre stratégie selon les paramètres pris en compte et l’historique des ventes.

Ce qu’il faut éviter

Que devez-vous éviter si vous mettez en œuvre une stratégie de tarification dynamique ?

  1. Ne réduisez pas les marges de votre entreprise. Les prix dynamiques sont là pour vous aider à maximiser vos bénéfices en vous suggérant des prix optimaux. Il est donc essentiel que votre stratégie conserve à tout moment les marges. Grâce à un outil d’optimisation des promotions, vous pouvez indiquer au système les limites de modification de prix, afin de ne pas proposer de remises qui ne sont pas rentables pour votre entreprise.
  2. Ne sous-estimez pas les capacités de vos consommateurs. La connaissance du monde numérique et la sensibilité au prix doivent jouer un rôle important dans votre stratégie de tarification. Aujourd'hui, tout consommateur en ligne a accès à une infinité d'options pour comparer les produits, les prix et les caractéristiques, ainsi qu'à des forums d'opinion et à des avis sur différentes entreprises en ligne. Il n'est pas rentable pour votre e-commerce de prendre des risques avec vos produits, ce qui pourrait être perçu négativement par les utilisateurs. Évitez les changements très brusques et essayez de faire en sorte qu’ils correspondent aux caractéristiques des prix psychologiques.
  3. N’utilisez pas n’importe quelle source de données pour élaborer votre stratégie. Assurez-vous d’obtenir les informations les plus fiables possible de votre propre entreprise. Faites appel à des logiciels de recueil et de traitement de données pour les extraire et les organiser de façon optimale, et surtout, pour les sélectionner avec un œil critique. Les données mal choisies sont aussi dangereuses que les informations erronées, car elles orientent votre stratégie dans une mauvaise direction.

En définitive, une stratégie de tarification dynamique nécessite les mêmes soins que n’importe quel autre aspect de votre stratégie d’entreprise. N’hésitez pas à faire appel à de véritables professionnels pour la mettre en œuvre et avoir en main les outils nécessaires pour atteindre vos objectifs.

Catégorie: Tarification dynamique

Mots clés: pricing

Partager cette publication:

mariajose.guerrero

La première solution de dynamic pricing conçue par et pour les détaillants