Stratégie traditionnelle de prix contre stratégie de prix dynamiques

Stratégie traditionnelle de prix contre stratégie de prix dynamiques

11/04/2021 - Tarification dynamique

L’évolution constante des modèles d’achat et de la vente en ligne rend nécessaire une révision de la stratégie tarifaire des commerces électroniques. Les stratégies de dynamic pricing facilitent l’adaptation des entreprises aux nouvelles tendances d’achat et aux périodes de promotion qui surviennent dans l’année, comme le prochain Black Friday. Si vous avez encore des doutes pour savoir si une stratégie de tarifs dynamiques est bien ce dont votre entreprise a besoin et quelles sont les différences avec une tarification traditionnelle, nous vous l’expliquons à la suite.

Prix dynamiques ou ‘customer centric’

À la différence des stratégies de prix traditionnelles, nous pouvons nommer les prix dynamiques comme des prix ‘customer centric’. C’est-à-dire des tarifs qui cherchent à s’ajuster aux besoins et aux demandes des consommateurs. Ceux-ci sont davantage proactifs grâce aux nouveaux canaux numériques employés pour accéder aux magasins et aux produits désirés. La recherche et la comparaison des choix sont beaucoup plus présentes dans les achats en ligne. Conscients de cela, les détaillants qui vendent sur la toile développent une grande variété d’offres, pratiquement infinie, qui rend difficile l’innovation en matière de stratégies et qui se réduit à l’offre de nouveaux produits, avec des prestations différentes ou à une communauté de consommateurs exclusive.

Ce sont les acheteurs qui donnent leurs rythmes au marché, faisant savoir ainsi quels sont leurs besoins. C’est pourquoi les e-commerces se sont empressés d’automatiser les processus et emploient de nouvelles techniques pour renforcer leur compétitivité comme le smart data.
 

Pourquoi passer des prix traditionnels aux prix dynamiques ?

Un des mythes les plus répandus du dynamic pricing est que les commerces ne contrôlent plus leur stratégie. Rien n’est plus loin de la réalité. Les innombrables cas de réussite de vendeurs en ligne prouvent que cette stratégie influe de façon très positive sur les e-commerces et autres canaux.

Dans le but de s’adapter au nouveau modèle d’achat promu par les consommateurs numériques, les stratégies de tarification dynamique optimisent les performances de l’entreprise par le biais de quatre facteurs fondamentaux :

  1. La demande. Connaissant les pics saisonniers en matière de volume de ventes, il est possible de faire des prévisions pour s’adapter aux futures demandes des consommateurs. 
  2. Le stock. Connaître les prévisions vous aide à mieux gérer le stock et les moyens de votre entrepôt. Si vous prévoyez une augmentation des ventes, vous pouvez stocker ou fabriquer de plus grandes quantités afin d’alimenter le marché en évitant les ruptures de stock, ou à l’inverse, les surplus.
  3. La concurrence. Et si mes concurrents proposaient des prix très supérieurs ou inférieurs aux miens ? Il est souvent pénible d’avoir à analyser les tarifs de la concurrence pour définir les vôtres. Avec Reactev, vous pouvez indiquer si vous désirez être en dessous ou au-dessus des tarifs de vos concurrents et dans quelle proportion. 
  4. La marge bénéficiaire. Vous pouvez atteindre un grand volume de ventes, mais si votre marge bénéficiaire est minimale, votre e-commerce ne sera probablement pas rentable. C’est pourquoi un des points les plus importants est de choisir une marge minimale afin de trouver le prix optimal. 

Grâce à ces facteurs, il est possible de calculer un prix optimal n’importe quand, en évitant les surcoûts et en tirant partie des opportunités du marché.

Comment faciliter les changements de prix dynamiques

Comment faciliter les changements de prix dynamiques

Les stratégies de tarification dynamique emploient le machine learning, un dérivé de l’intelligence artificielle qui apprend avec la pratique et améliore les prévisions et les recommandations de prix optimaux. Pour optimiser votre stratégie de prix, vous avez besoin d’un instrument qui facilite les calculs et qui ne dépende pas d’une gestion manuelle, afin d’éviter les erreurs humaines et d’économiser du temps – rappelez-vous du grand nombre de références qu’un commerce électronique peut posséder…

Des instruments de pricing comme Reactev sont l’allié idéal des e-commerces pour effectuer des modifications massives de prix, de façon automatisée ou semi-automatisée. Voici l’information dont vous aurez besoin pour commencer :

  1. Marges admissibles : elles sont nécessaires pour marquer les limites maximales et minimales que vos tarifs ne doivent pas dépasser. 
  2. Sensibilité au prix : testez avec l’ instrument de simulation de tarification quel est le prix idéal de vos produits pour vos consommateurs. 
  3. Courbe de la demande : identifier les pics et les creux de la demande vous permettra d’ajuster vos prix pour pouvoir rentabiliser chaque vente.

Définir les règles les plus adaptées pour le secteur de produits que vous vendez et les attentes de vos acheteurs potentiels vous permettra d’améliorer le volume de ventes et d’optimiser l’efficacité de vos promotions. En définitive, l’objectif est de maximiser les recettes de chaque vente.

Catégorie: Tarification dynamique

Mots clés: e-commerce, pricing

Partager cette publication:

mariajose.guerrero

La première solution de dynamic pricing conçue par et pour les détaillants