Les mythes du dynamic pricing : qu’en est-il ?

Les mythes du dynamic pricing : qu’en est-il ?

10/18/2021 - Tarification dynamique

Le dynamic pricing est une technique d’optimisation de prix de plus en plus utilisée par différents types de magasins en ligne, de commerces électroniques et d’entreprises du secteur des services qui peuvent ainsi ajuster leurs prix constamment en fonction de l’offre et de la demande. Toutefois, il existe quelques mythes au sujet de cette nouvelle tendance de tarification qui ne contribuent pas à sa bonne réputation. Qu’y a-t-il de vrai dans ces mythes à propos du dynamic pricing ?

Mythe 1 : les prix dynamiques sont des prix discriminants 

Pas du tout. Les prix dynamiques sont un type de stratégie de tarification qui comprend aussi les tarifs discriminants, mais ils ne dépendent pas exclusivement les uns des autres. 

Plus précisément, la stratégie de prix discriminants comporte aussi la possibilité d’offrir des prix différents aux consommateurs sur la base de critères plus stables comme son comportement sur Internet, sa localisation géographique ou son profil socio-démographique. En attendant, le dynamic pricing offre la possibilité de modifier les prix à tout moment selon les besoins de l’entreprise, l’évolution du marché et les prévisions de vente.

Dans ce cas, le mythe naît de la confusion des genres. Toutefois, ils ne sont pas incompatibles. En fait, nous pourrions dire que la tarification dynamique est le résultat d’une évolution beaucoup plus fine et rigoureuse qui permet à votre entreprise d’offrir des prix presque entièrement personnalisés à vos acheteurs potentiels.

Mythe 2 : les prix dynamiques peuvent nuire à mon entreprise

C’est une des craintes les plus fréquentes de l’usage du dynamic pricing. Quels vont être les revenus de mon commerce si je le mets en œuvre ? Eh bien pour la surmonter, il y a un élément essentiel à garder à l’esprit : ce sont les marges bénéficiaires.

Un outil de tarification comme Reactev permet précisément de marquer les limites supérieure et inférieure de chaque produit à ne pas dépasser pour assurer un gain minimal sur chaque vente. D’autre part, ces limites peuvent varier selon le moment où se produit le réajustement. Ainsi, une entreprise ou un e-commerce peuvent appliquer les techniques de tarification dynamique en toute sécurité. Grâce à l’automatisation et à la nature scientifique du logiciel, vous exercez un contrôle total sur votre propre stratégie en définissant les règles qui déterminent l’optimisation des prix et en orientant les indicateurs vers la marche à suivre pour effectuer les changements.

Mythe 3 : les prix dynamiques confondent les consommateurs

Mythe 3 : les prix dynamiques confondent les consommateurs

Certains gérants de commerce pensent que les changements provoqués par les tarifs dynamiques peuvent dérouter les acheteurs, les faisant hésiter à acheter, soit parce qu’ils espèrent acheter à meilleur prix, soit parce qu’ils n’ont pas confiance dans le magasin en ligne.

Comment surmonter cette situation ? La solution est d’informer constamment les consommateurs que les prix du produit ou du service peuvent subir des modifications. Contrairement à ce qu’avance ce mythe, les consommateurs numériques acceptent naturellement les modifications de prix sur les différentes plateformes de vente. D’ailleurs, un nombre grandissant d’acheteurs utilisent leurs propres outils pour se maintenir au courant des nouvelles offres ou de baisses de prix des produits qu’ils veulent acheter.

En réalité, les e-commerces qui emploient des prix dynamiques offrent des tarifs plus proches des attentes de leurs clients potentiels grâce à la reconnaissance d’opportunités selon la saison et les prévisions de demande. C’est alors que les consommateurs reconnaissent parfaitement le bon moment pour acheter au meilleur prix et en toute confiance vis-à-vis de votre entreprise.

Mythe 4 : le dynamic pricing me fait perdre le contrôle de ma stratégie tarifaire

Le dernier mythe, et peut-être le plus répandu. La variation des prix du catalogue fait que de nombreux responsables de marketing et de stratèges des prix croient que cette approche leur fait perdre le contrôle sur les conditions d’application des prix.

Toutefois, la réalité est toute autre. Les stratégies de tarification dynamique permettent à l’entreprise de déterminer les fluctuations de prix de chaque produit, aussi précisément que possible, et toujours en ayant la possibilité de créer des groupes homogènes de consommateurs réagissant aux mêmes schémas.

Vraiment, grâce aux données des ventes recueillies lors de chaque modification, il est possible d’analyser et de déterminer quels sont les tarifs les plus avantageux pour l’entreprise, en sachant qu’il s’agit d’informations fiables. En effet, avec une stratégie de dynamic pricing basée sur l’intelligence des prix, enrichie d’indicateurs de changement bien définis, il est possible d’accélérer les procédures de changements de prix dont a besoin votre entreprise, en s’adaptant immédiatement et constamment aux circonstances du marché. Ainsi, les opportunités de vente et leur rentabilité se multiplient.

En définitive, les techniques de prix dynamiques offrent de nombreux avantages pour les entreprises de vente numériques, notamment en leur assurant de maximiser leurs ventes et leurs recettes. Avez-vous déjà essayé un outil comme Reactev pour les mettre en pratique ?

Catégorie: Tarification dynamique

Mots clés: e-commerce, pricing

Partager cette publication:

mariajose.guerrero

La première solution de dynamic pricing conçue par et pour les détaillants